Qu'est-ce que le NBC ? Espace de saisie

Présentation

Comme nous nous y étions engagés en juin dernier, Samu-Urgences de France met en place à partir du 10 janvier le « No Bed Challenge » afin de sensibiliser fortement nos décideurs, nos collègues, les patients … aux difficultés majeures de l’aval des Urgences.

Cette action, basée sur les déclarations quotidiennes, par chaque service d’urgence, du nombre de patients restés sur des brancards la nuit par faute de lit d’hospitalisation, permettra d’identifier et de mettre en avant les établissements qui ont réellement pris en compte l’aval des Urgences (il y en a !) et surtout ceux qui restent passifs dans la situation inacceptable actuelle.

Le fonctionnement

  • Dans un premier temps, le médecin responsable d'une structure d'urgence devra se connecter avec ses identifiants BOW afin d'être associé à sa structure.
  • Après validation le médecin responsable devra renseigner quelques questions sur le nombre de passages annuels, de box de soins, de place de SAUV et de lits d’UHCD, ainsi que l'identité du chef de service.
  • Chaque matin, à la relève médicale et avant 10h, un médecin du service, clairement identifié, se connectera pour renseigner simplement le nombre de patients restés la nuit au SU faute de lit d’aval.

Les pages de l'outil "NBC" ont été développées afin que vous puissiez aisément les consulter et effectuer la saisie des informations depuis un smaratphone ou une tablette, mais elles sont également consultables depuis un ordinateur de bureau.

Les classements

Suite à la saisie, le médecin responsable aura une vue de la situation de son établissement en fonction de ce nombre de patients, suivant une échelle de couleur allant du vert (aucun patient-brancard) au noir (plus de 8 patients-brancards).
Il lui sera également possible de consulter le classement des établissements de son département.
Chaque semaine et chaque mois, sur la base des informations saisies, nous établirons la liste des « 10 meilleurs établissements » et bien entendu des « 10 plus mauvais », listes accessibles à tous.

Nous ne pouvons, nous ne devons plus accepter la maltraitance des patients, la surcharge des Urgences étant, et ceci est largement prouvé, responsable d’une augmentation de la morbi-mortalité.

Il est de notre responsabilité d’alerter avec force les pouvoirs publics et nos concitoyens c’est pourquoi je suis sûr que tous les services d’urgence s’impliqueront totalement dans cette campagne. Nous comptons tous les uns sur les autres, je compte sur vous !

François BRAUN
Président de SUdF

Voir le classement